Économie, Ukraine (environnement stratégique)

Le FMI à Arseniy Yatseniuk : « Si toi pas sage, toi pan-pan cu-cul. »

« Si de telles actions inconsidérées étaient poursuivies, le FMI sera contraint de revoir le calendrier de la mise à disposition des tranches suivantes et d’apporter des modifications dans le programme de crédit de sorte à diminuer les sommes allouées. »

« Cher Monsieur Yatseniouk,

Nous partageons pleinement votre inquiétude au sujet de l’état dans lequel se trouve actuellement l’économie ukrainienne. Et c’est dans notre objectif commun d’assurer sa stabilité dans les conditions d’une crise économique et politique que votre pays subit actuellement. Néanmoins, nous trouvons infondées vos reproches exprimées lors d’un entretien en prive avec le chef de la mission FMI en Ukraine Nikolaï Gueroguiev. En particulier, vous avez mentionné un « retard criminel » dans la prise de décisions vitales pour Kiev et un montant insuffisant de la tranche habituelle pourtant approuvée par le Conseil de Directeurs du FMI en date du 29 août 2014.

Nous comprenons vos nouvelles propositions quant à la nécessité de revoir les conditions de la répartition de l’aide financière et d’augmenter le montant global fourni à l’Ukraine en accord avec le programme de crédit biannuel de 17 jusqu’au 25 milliards de dollars. Nous regrettons de ne pas pouvoir vous apporter une réponse dans l’immédiat. On ne peut pas résoudre de tels problèmes de manière spontanée, ainsi nous ne saurons pas accélérer le paiement de 17 milliards de dollars avant la fin de 2014. Toutefois nos experts examineront vos propositions de façon à vous apporter une réponse dans les plus brefs délais.

Le Conseil de Directeurs du FMI n’est pas complètement satisfait de la manière dont l’Ukraine met en œuvre le programme de support anticrise tel qu’il a été approuvé auparavant. Bien que les mesures de la Banque Nationale de l’Ukraine entreprises pour restreindre la circulation des devises étrangères puissent apporter une stabilité monétaire et créditeur, et de contribuer ainsi à augmenter la réserve de devises étrangères dans le pays ce qui demeure extrêmement important pour nos interactions futures, nous sommes très préoccupés par une émission prématurée par votre Banque des volumes additionnels d’argent. Nous estimons que cela va à l’encontre des exigences actuelles du marché. De telles mesures non seulement augmentent l’inflation, mais aussi sabotent la relation commerciale entre l’Ukraine et l’UE. Si de telles actions inconsidérées étaient poursuivies, le FMI sera contraint à revoir le calendrier de la mise à disposition des tranches suivantes et d’apporter des modifications dans le programme de crédit de sorte à diminuer les sommes allouées.


Nous vous recommandons vivement de mettre immédiatement fin à ses graves abus.

Christine Lagarde

Le 5 septembre 2014″

via Rien à dire — Agence de presse Novorossia.

(facsimilé de la lettre en anglais en cliquant sur le lien)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Tell us!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow InfoBeez on WordPress.com

Follow me on Twitter

Posts récents

%d blogueurs aiment cette page :