Flash-OPS, Ukraine (opérations)

[Flash-OPS 2 novembre] [Cartes] – 1 MàJ. Marioupol : coup d’arrêt contre l’artillerie de la Junte – Severodonetsk + Pervomajsk : embuscade et tirs d’artillerie

NB : Toutes informations en attente de confirmation (pour notre prochain SITREP).

MISE À JOUR : L’information relative à l’attaque républicaine au nord de Marioupol n’est pas confirmée et semble relever du « brouillard de guerre ».

Front de Marioupol :

Alors que l’ennemi massait son artillerie en prévision d’un assaut vers l’est, les FAN ont pris l’initiative des combats et attaquent les positions des batteries de la Junte. Dans le même temps, nos unités ont lancé une attaque (probablement de fixation) vers les positions de l’ennemi dans l’Est de la ville. Un très forte explosion aurait été entendu, aucune information sur son origine. Le meilleure nouvelle serait un début de panique des forces de répression qui auraient commencé à démolir les ouvrages d’art.

Marioupol 2014-11-02

Marioupol 2014-11-02 – Cliquer pour agrandir.

.

On peut se demander pourquoi engager des forces dans la zone de Marioupol alors que nous avons besoin de tout le monde pour défendre Donetsk et ses glacis protecteurs… Marioupol n’a pas une très grande importance stratégique pour la junte de Kiev, mais une immense importance psychologique. Une libération de la ville précipiterait la chute du régime et renforcerait la démoralisation de ses troupes. Menacer de la libérer devrait forcer l’ennemi à réaffecter des troupes à l’occupation de la ville et à l’interdiction de ses approches, troupes qui ne pourront plus menacer Donetsk, ni Lougansk.

Par ailleurs, ils s’agit aussi de vendre le plus cher possible chaque mètre de notre éventuel repli et de saigner les moyens de l’ennemi. Cette contre-attaque préventive devrait sérieusement secouer le dispositif ennemi et perturber la préparation de son assaut, même si nos moyens ne nous permettent pas d’engager un combat urbain offensif contre un ennemi retranché.

Severodonetsk- Pervomaysk :

Une colonne mécanisée de l’ennemi prise en embuscade entre les deux villes, bilan inconnu pour le moment. Tirs de notre artillerie au nord de Pervomajsk, à l’intérieur des lignes ennemies.

Pervomajsk - Severodonetsk 2014-11-02

Pervomajsk – Severodonetsk 2014-11-02 – Cliquer

.

Autres infos :

Plusieurs vidéos non encore validées, mais concordantes, montrent l’arrivée à Donetsk de convois de soutien, accompagnés de Grads et de pièces d’artillerie de campagne (canons auto de 30 mm ? pas très visible). Notre artillerie a pris à partie des positions ennemies à proximité de Debalcevo.

Exemple de ces vidéos :

.

Une autre :

Notre dernier point de situation complet est ici : [SITREP 30 oct.] 1MàJ. – Inquiétantes préparations de l’ennemi – Plusieurs progrès tactiques des forces républicaines. [Vidéo 1/4h].

Et notre dernier Flash-OPS ici : Flash-OPS 31 oct. – Nombreuses contre-attaques des forces républicaines. [Vidéo 13 mn].

Discussion

9 réflexions sur “[Flash-OPS 2 novembre] [Cartes] – 1 MàJ. Marioupol : coup d’arrêt contre l’artillerie de la Junte – Severodonetsk + Pervomajsk : embuscade et tirs d’artillerie

  1. L’utilisation des vidéos prétendant montrer des convois soi-disant de l’Armée Russe entrant à Donetsk ne me semble pas du tout une bonne idée. C’est un genre de plaisanterie que très peu de personnes sont disposées à admettre, en dehors de leur auteur (peut-être). Il suffit- de lire les commentaires sous ces vidéos dans youtube pour comprendre.

    J'aime

    Publié par andres bryant | 3 novembre 2014, 01:05
  2. Bonjour, pourquoi la vidéo que vous présentez est-elle titrée en anglais et présente-t-elle le convoi comme « Russian Army »?

    J'aime

    Publié par eusebe74190 | 2 novembre 2014, 21:16
  3. Sans sous estimer l’ennemi, il est clair qu’il ne s’attendait pas à une contre attaque. Du matériel arrive sur Donetsk par voie ferrée. T72, BMP, ZU Grads qui devait permettre d’encaisser le choc. Du côté de Marioupol, l’ennemi a concentré des troupes, nombreuses. Les nôtres pouvaient s’attendre également à une offensive à ce niveau. En fixant les meilleurs des nôtres sur Donestsk, le risque d’être débordé puis attaqué par le sud était quasi certain. Les troupes ennemies sont fixées et si offensive il y aura ce sont les unités ennemies qui font face à Donestk qui supporteront seules l’offensive. Au vu de ce qui se passe depuis ces derniers jours elles n’en ont pas les capacités. Au Nord Est l’ennemi lâche. Dans le saillant de Debaltsevo, l’ennemi va trouver le temps long…

    Aimé par 1 personne

    Publié par chibani84 | 2 novembre 2014, 20:11

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Anonyme - 2 novembre 2014

  2. Pingback: [SITREP 30 oct.] 2 MàJ. – Inquiétantes préparations de l’ennemi – Plusieurs progrès tactiques des forces républicaines. [Vidéo 1/4h] | InfoBeez - 2 novembre 2014

Tell us!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow InfoBeez on WordPress.com

Follow me on Twitter

Posts récents

%d blogueurs aiment cette page :