États-Unis USA, Systèmes d'armes, Ukraine (opérations)

[Ingérences] Les USA livrent du matériel tactique de pointe à la junte fasciste de Kiev.

D’après Steve Warren, porte-parole du Pentagone, les USA auraient livré à Poroshenko trois radars de contre-batterie.

Les conséquences tactiques pourraient être graves et influer sur le rapport de forces, en particulier lors des duels d’artillerie, lesquels sont très fréquents.

Un radar de contre-batterie calcule la trajectoire d’une munition (obus de mortier en ce qui concerne les systèmes proposés) et détermine avec précision son point de départ. Cette information, transmise à l’artillerie, permet de traiter très rapidement la batterie adverse. Le calcul se fait lors des premiers tirs d’une salve et les coordonnées des départs sont transmises instantanément, éventuellement par réseau numérique hertzien. Ensuite, les tirs de contre batterie peuvent être effectués par l’échelon tactique concerné ou par des pièces de gros calibre situés en retrait de la zone tactique concernée. L’ennemi dispose en particulier d’obusiers 2C5 « Hyacinthe » et 2C7 « Pion » ainsi que de mortiers lourds 2C4 « Tulipe ».  Les premiers, de 152 mm, peuvent envoyer des obus de 50 Kg à 40 Km, les seconds, de 203 mm, délivrent de véritables bombes d’une centaine de Kg à la même distance. Quant aux obus du mortier « Tulip », ils pèsent plus de 200 Kg et portent à une vingtaine de Km. Afin de parer une détection par SIGINT, certains radars de contre-batterie peuvent rester en veille et ne s’activer que pour la durée nécessaire à la localisation des départs (quelques secondes).

La localisation et la destruction de ces systèmes coûteux et de leurs servants va probablement devenir une priorité pour nos forces. En attendant, dans les zones où ils seront disposés, ils pourraient sérieusement réduire l’enveloppe tactique de notre artillerie mais aussi de nos DRGs « lourds », qui travaillent volontiers l’ennemi au mortier de 80 mm. Les séquences de tir devront être assez brèves pour que les positions soient libérées avant l’arrivée des tirs de contre-batteries, qui risquent de devenir plus précis dès les premiers coups.

Radar de contre-batterie.

Radar de contre-batterie.

.

« Radar systems see incoming mortar fire and quickly calculate the point of origin of a mortar round fired by the enemy

WASHINGTON, November 22. /TASS/. The US military delivered three lightweight, counter-mortar radar systems to Ukrainian armed forces on November 20 »

via TASS: World – US delivers three counter-mortar radar systems to Ukraine.

Discussion

10 réflexions sur “[Ingérences] Les USA livrent du matériel tactique de pointe à la junte fasciste de Kiev.

  1. Oui la contre mesure existe toujours les russes vont fournir les mêmes produits, si bien c’est celui qui ira le plus vite qui détruira l’autre. On revient à une guerre traditionnelle de style est ouest, ou l’on savait à une époque qu’une section mortier lourd avait comme survie entre une heure et Max une journée de vie sur le terrain, d’où une mobilité accrue des batteries d’artillerie, pour changer un secteur de 8 a 10 km en moins d’une heure . Remarque pour tous nos anciens militaires aujourd’hui à la retraite, nous rajeunissons car ce langage était d’actualité lors de la guerre froide.
    N’oublions pas que les radars c’est bien mais il faut un mariage hélicoptère et avion avec les batteries au sol
    Et la l’efficacité est démultiplié, car la rapidité gagne plus de 50 pour cent, que le meilleur gagne.
    Néanmoins que fait on de la population qui elle n’a pas de radars
    A reflechir

    J'aime

    Publié par Bruscaggin | 29 novembre 2014, 14:02
  2. Champagne pour la bonne nouvelle! Merci a l’amerique liberatrice des terroristes a la solde du plus grand facho du 21eme siecle! Claude le peuple ukrainien encule ta grosse salope de mere qui a du faire la pute pour enfanter une pedale sans couilles comme toi! tes infos nous sont precieuses, continue a commenter la guerre!

    J'aime

    Publié par petrovic claude | 27 novembre 2014, 00:14
  3. Merci a l’amerique! Champagne pour la bonne nouvelle! Le peuple ukrainien encule ta salope de pute de mere Claude! Petrovik fils de pute a la solde du plus grand facho du 21emme siecle! ! on enquete pour le moment sur ta famille! tuer un membre de ta famille ou toi meme, c’est pareil! que des cafards! un gruz 200 capitone pour l’hiver t’attend!!

    J'aime

    Publié par claud petrovique | 27 novembre 2014, 00:08
  4. Dans un premier temps Ils utiliserons des mercenaires.

    Aimé par 1 personne

    Publié par shellys | 24 novembre 2014, 09:21
  5. Bonjour
    Il est étonnant que ce matériel n’apparaisse que maintenant, et surprenant que les force armée ukrainienne n’en ait pas, ou pas eu.
    La détection de la trajectoire d’un projectile et la localisation de la batterie existe depuis environ 1950.
    Les américains l’utilisait déjà au Vietnam.
    En Algérie les français était capable de riposter (départ du premier coup de contre batterie) 6 minutes après le premier tir de mortier.
    Les français avait besoin d’un réseau de communication très performant, et la consommation de munition était très élevée, car le FLN:
    – avait soin d’espacer ses mortiers,
    – il disparaissait rapidement
    – il utilisait des positions de rechanges
    – tirait depuis derrière un couvert avec une trajectoire dont l’apogée était aussi basse que possible.
    – et des mortiers « baladeurs », tirer un coup et filer!
    Tout cela pour dire que tout n’est pas perdu.
    Bernard_andre

    J'aime

    Publié par Bernard_andre | 23 novembre 2014, 15:26
  6. L’info avait fuité il y a quelque temps de cela. Il s’agit vraisemblablement de radars portables de type AN / TPQ-48 (V) 2A. Ce type de matériel équipe les forces spéciales. Elles ont été conçues pour la détection, la classification et l’emplacement, principalement des positions de tir de mortiers. Mais ils sont capables de détecter des lanceurs de missiles ou/et de drones non guidées à des distances de 0,5 à 10 kilomètres. Elle opère dans la bande L et offre une visibilité tous azimuts.

    La composition d’un poste AN / TPQ-48 (V) 2A comprend : le système d’antenne avec un émetteur-récepteur et un processeur de traitement numérique des signaux radar monté sur trépied ; un ordinateur portable (PC) et une source d’alimentation électrique souvent un groupe électrogène. Le poste peut disposer d’une télécommande d’une portée jusqu’à 1 km en utilisant un type de portable de type PDA.

    Les équipements et les communications de données fournissent une transmission automatique des coordonnées des positions ennemies en temps réel aux centres de contre batteries.

    L’alimentation électrique est fournie par génératrice à essence d’une puissance d’1 kW ou par des batteries rechargeables pour du travail en continu et ce pendant un maximum de 3 heures.

    Il existe des unités de radars plus compactes dans des containers de pesant 27 kg parachutables.

    Avec les 3 unités livrées, les nazis ne couvriront pas la totalité des périmètres de combat. D’autre part, l’Empire hésitera en livrer plus de peur que ce type d’équipement capturé par nos forces ne soit in fine offert à l’armée russe. Le précédent du drone capturé par les forces iraniennes les a refroidi côté livraison.

    Enfin, il faut du temps et des compétences pour apprendre à s’en servir et n’oublions pas les capacités de brouillage…

    Aimé par 1 personne

    Publié par chibani84 | 23 novembre 2014, 12:47

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: [Interlude musical] Musiques du Donbass et de Novorussie. | InfoBeez - 29 novembre 2014

Tell us!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow InfoBeez on WordPress.com

Follow me on Twitter

Posts récents

%d blogueurs aiment cette page :